France

FRANCE – Un réseau de « détectoristes » et un collectionneur sont comparus le 18 septembre dernier devant le tribunal correctionnel de Dijon. Ils étaient poursuivis pour avoir, en 2012, repéré, fouillé, détenu et revendu les monnaies d’un important dépôt monétaire du Ier siècle av. J.C. en Côte d’Or.
Le propriétaire du terrain, et donc par définition du dépôt monétaire, l’État, au travers de sa direction régionale des affaires culturelles de Bourgogne, et l’association Halte au Pillage du Patrimoine Archéologique et Historique étaient parties civiles.
Ce 13 novembre, le tribunal de Dijon a condamné chacun des fouilleurs clandestins à trois mois de prison avec sursis. L’ensemble des membres du réseau a été condamné à des amendes et aux paiements de préjudices moraux, soit un cumul de 62.400 euros. A ce titre, ils devront verser solidairement à l’association HAPPAH, agréée Patrimoine par le ministère de la Culture depuis août 2012, la somme de 1000 euros et le remboursement des frais de procédure.
Ce rendu de la Justice est une avancée symbolique pour tous les acteurs de la lutte contre le pillage et le trafic d’antiquités. L’association HAPPAH s’en félicite et assure qu’elle poursuit ses engagements avec détermination et fermeté.

Photo : HAPPAH
Photo : HAPPAH.

Le procès du trésor de Laignes

retour

  • Nombre d'objets pillés en France aujourd'hui :
  • 1 017
  • Nombre d'objets pillés en France depuis le début de cette année :
  • 233 781
  • Nombre d'objets pillés en France depuis le dècret n°91-787 du 19 août 1991 :
  • 11 859 881