FRANCE

FRANCE – La mascarade de Najac continue. Lors de la précédente édition du rallye organisé par le très commercial Gilles Cavaillé, des fouilles clandestines avaient été menées sur la parcelle. Des niveaux archéologiques avaient été endommagés. L’on sait aussi, qu’un triens mérovingien en or, d’une valeur de 3000 euros sur le marché de la numismatique de collection, avait été levé par un détectionniste. Cette découverte avait été soigneusement soustraite à la connaissance de la gendarmerie puis de la DRAC venues sur les lieux suite aux dégagements anarchiques d’une « patère » (et non de vestiges archéologiques, évidemment). Les propriétaires du terrain, messieurs Pierre et Hubert Segonds, savent-ils qu’ils se sont fait gruger 3000 euros ? Avec les brouettes mises à nouveau à la disposition des ferrailleurs, gageons que de très nombreux objets archéologiques d’une valeur financière nulle sont partis à la destruction. Le patrimoine se classe en deux catégories chez Cavaillés : la brouette ou la poche.

Photo : Centre Presse.
Photo : Centre Presse.

Rallye de détection à Najac : une plongée dans l’histoire

retour

  • Nombre d'objets pillés en France aujourd'hui :
  • 1 017
  • Nombre d'objets pillés en France depuis le début de cette année :
  • 233 781
  • Nombre d'objets pillés en France depuis le dècret n°91-787 du 19 août 1991 :
  • 11 859 881