ÉTATS-UNIS

ÉTATS-UNIS – Les héritiers du chasseurs de trésor Mel Fisher, qui avait débuté le pillage d’épaves espagnoles coulaient en 1715, viennent de vendre « les droits » pour la poursuite des fouilles. Aucune autorité n’a été informée de cette tractation ni du projet de reprendre des fouilles. L’affaire révèle l’antagonisme entre les États-Unis et l’Espagne à propos du passé de la Floride. Entre procès ne reposant que sur le droit américain et violation de toutes les lois sur la préservation du patrimoine archéologique maritime, depuis 1979, la publication de documents révélant l’intéressement des autorités de Floride à hauteur du butin de 20% du butin est un nouveau rebondissement. Outre l’aspect scientifique, le contrôle archéologique aurait été la meilleure garantie contre les fraudes, en inventoriant systématiquement les artefacts et en attestant de contexte.

Photo : DR.
Photo : DR.

Un final para el mayor expolio contemporáneo: La Flota de 1715 en Florida

retour

  • Nombre d'objets pillés en France aujourd'hui :
  • 1 017
  • Nombre d'objets pillés en France depuis le début de cette année :
  • 233 781
  • Nombre d'objets pillés en France depuis le dècret n°91-787 du 19 août 1991 :
  • 11 859 881