Classement sans suite dans l’affaire du Trésor des Atrébate

FRANCE – On se souvient du lièvre levé par l’association HAPPAH en 2014, alors que le public apprenait le lancement d’un mécénat public pour l’achat du « trésor » des Atrébates, comme sorti de nul part. Cet ensemble archéologique avait, si l’on se réfère au propos de l’inventeur ici et là sur la toile et à la chronologie de ses publications publiques, été partiellement déterré sur le terrain d’un tiers, photographié et édité sur le web, puis enfouit de nouveau pour donner un lustre officiel à la trouvaille. Il semble que la plainte pour « tentative d’escroquerie » n’ait pas trouvé son succès judiciaire puisque la plainte a été classée. On ne doute pas que si les notions scientifiques et patrimoniales avaient été prises en compte à l’époque du dépôt de plainte, l’affaire aurait tournée autrement. Reste que les accointances de l’inventeur avec le milieu de la détection de métaux, férus de coups de canif au Code du Patrimoine et à l’archéologie, peuvent être constatées par tous à l’aide de moteurs de recherche Internet.

Classement sans suite dans l’affaire du Trésor des Atrébates

 

retour

  • Nombre d'objets pillés en France aujourd'hui :
  • 1 017
  • Nombre d'objets pillés en France depuis le début de cette année :
  • 233 781
  • Nombre d'objets pillés en France depuis le dècret n°91-787 du 19 août 1991 :
  • 11 859 881